Tout savoir sur les Louis d’or

Le secret des Louis d’or : Louis XIII d’abord !

On dit souvent à tort et à travers un Louis d’or, mais saviez vous qu’en réalité il en existe plusieurs? Chacun à leur tour, tous les Louis de leur prénom respectif ont eu droit à leur propre Louis. Ainsi, de Louis XIII à Louis XV à chacun sa face !
En 1640, Louis XIII décide de réformer la monnaie de l’époque (le Franc). Ainsi la mécanisation de la frappe monétaire des métaux précieux en France donna naissance au Louis d’or. La série des pièces d’or, frappées à partir de cette date au balancier, comprend trois types : le louis, le double louis et le quadruple louis. Depuis Le XVIIe siècle, une erreur d’appellation est couramment faite, le quadruple louis est appelé « double louis », le double louis appelé « louis » et le louis appelé « demi-louis ».

À côté de ces pièces courantes, en petit  nombre, une série de trois monnaies de grand module : vingt louis, seize louis et huit louis (« dix », « huit » et « quatre » louis).  Il existe également une pièce de vingt Louis, très peu courante, qui était destinée à servir de cadeau. C’est la plus grande et la plus lourde pièce de monnaie (française) en or jamais frappée.

Ce n’est pas évident de tout retenir d’un seul coup sur les caractéristiques des différentes pièces alors on va y aller étape par étape, un Louis à la fois !
Commençons par Louis XIII. Pour le reconnaître, voilà ces caractéristiques :

  • Environ  25 mm pour un poids de 6,75 g
  • Côté face: la tête avec un laurier du roi Louis XIII, tournée vers la droite, avec la légende en latin : LVD XIII DG – FR ET NAV REX, traduction « Louis XIII, roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu »
  • Coté pile : une croix formée de 4 doubles L surmontés de couronnes et séparés par des fleurs de lys, avec la légende CHRS REGN VINC IMP, traduit par « Le Christ règne, vainc et commande »

A venir, Louis XIV.

Benoit

C'est dans un prestigieux Atelier travaillant sur quelques une des plus belles pierres du monde et guidé par les meilleurs talents que Benoit Joaillier a fait ses gammes. Cette intégration dans le milieu du bijou lui a permis d'intégrer en parallèle l'école de joaillerie de la Rue de Louvre. Très vite Benoit s'attire la sympathie de quelques personnes influentes et reconnues qui font de lui leur artiste Joaillier de confiance. Son succès lui permis très vite de financer un vieux rêve. Il ouvre un atelier où il crée derrière une vitrine sur la rue en plein cœur du quartier latin de Paris.

Les commentaires sont clos.